jueves, enero 19, 2012

Fée captive derrière la vitre
peau pâle sous la pluie noire

yeux qui coupent comme des épines
yeux qui magnétisent mon âme

Fée captive derrière la vitre
lèvres violettes règne votre cadavérique visage 

regards qui fanent comme des rêves
regards qui brûlent comme des flames

Fée diabolique derrière la vitre
mon cauchemar sans espoir

vous dansez violente sur mon ventre
belle papillone du sang

1 comentario:

laptop dijo...

Hi. me gusta esto!

-----------------------
greetings pc.